Retirada - Visite du camp de RIVESALTES et de la maternité d’ELNE

vendredi 13 janvier 2012
par webmestre , V. Padilla

Le vendredi 2 décembre, une cinquantaine d’élèves de Première du Lycée Jean Moulin ont eu l’opportunité de découvrir deux lieux de mémoire : le camp de Rivesaltes et la maternité d’Elne, dans les Pyrénées Orientales.
Ils étaient entourés de leurs professeurs et de l’assistante d’espagnol, Valérie Poulain, Sylvie Lornac-Fall, Elisabeth Micolau et Isabel Navarro, équipe enthousiaste emmenée par la responsable de la sortie pédagogique, Valérie Padilla, professeur d’histoire-géographie en charge de la section européenne espagnole, soutenue dans sa démarche par le proviseur de l’établissement, Christian Pouteau.

Sur le site de Rivesaltes, Élodie Montes et son collègue Ole Teutloff, rattachés au Conseil général des « P.O. », ont su capter l’attention des lycéens, confrontés aux cinq stèles implantées sur la route menant au camp.
Ces plaques témoignent des différentes populations qui y ont été internées : réfugiés espagnols, juifs, tsiganes, harkis et jusqu’en 2007, émigrés en situation irrégulière placés dans un centre de rétention sur le site même du camp de Rivesaltes.
Les élèves ont pu s’approcher des baraques et découvrir l’organisation du camp, à l’aide des précieuses informations de leurs guides.

Les élèves ont ensuite été accueillis très chaleureusement à la maternité d’Elne par Florence Dumahut et sa collègue Alexia San Epiphanio, rattachées à la mairie.
Ils ont vécu un moment d’émotion lorsqu’ils ont compris toute l’importance du travail d’Elisabeth Eidenbenz (décédée en Mai 2011), qui a permis de soustraire un millier de femmes des camps d’internement de la région, pendant quelques mois, pour qu’elles puissent accoucher dans des conditions « apaisées ».
Les lycéens ont d’ailleurs passé un moment, les yeux rivés sur la liste des 597 noms d’enfants nés dans ce havre de paix entre 1939 et 1944.

L’objectif de cette journée a été atteint : permettre aux lycéens de s’approprier, autrement, une partie de l’Histoire grâce aux vestiges du camp et aux témoignages, photos à l’appui, exposés dans la maternité. Deux références absentes des manuels.

Il faut insister sur le fait que ces deux lieux de mémoire, l’une négative, l’autre positive, apportent un éclairage sur les conséquences de la Retirada, thème auquel est très attentive l’équipe pédagogique.
Il y a urgence à « confronter » les adolescents du XXIe siècle – pour certains arrière-petits-enfants de réfugiés politiques ou économiques - aux évènements du XXe qui leur apparaissent encore trop souvent lointains. Car le présent a aussi besoin de s’enraciner dans ces mémoires pour qu’elles deviennent leur Mémoire. JPEG - 103.3 ko
C’est pourquoi les élèves comme les professeurs attendent avec impatience la construction du Mémorial de Rivesaltes et la poursuite de la restauration de la Maternité d’Elne.


Navigation

Articles de la rubrique


Lycée Jean Moulin
1 av. Vidal de la Blache
34120 Pézenas
Tél. : 04 67 98 11 55
Fax : 04 67 98 07 49
Courriel : ce.0340059e@ac-montpellier.fr
Plan d'accès









Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 3 septembre 2019

Publication

1387 Articles
Aucune brève
Aucun site
109 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
116 hier
775732 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés